Vinocamp Rhône, dans les coulisses du conclave des passionnés du vin et du web

Le 1er jour du #Vinocamp Rhône en photos

Le 1er jour du #Vinocamp Rhône en photos

Il y a 3 semaines jour pour jour, je me trouvais dans le train qui m’emmenait dans la cité des Papes pour participer à un conclave…
Ici, pas question d’élire un nouveau pape, mais simplement de réunir en un seul et même endroit des passionnés et professionnels du vin et du web d’horizons variés pour leur permettre d’échanger sur les nouveaux moyens de communication autour du vin. Vous l’aurez compris, c’est du Vinocamp qu’il est question et plus précisément de la 11ème édition qui était organisée par notre duo de choc, Anne-Victoire Monrozier (aka Miss Vicky Wine) et Grégoire Japiot, en collaboration avec les équipes d’Inter Rhône (l’interprofession des vins du Rhône).
Cette édition avait donc lieu à Avignon. La ville où j’ai vécu pendant 5 ans mais aussi la ville où tout a commencé puisque c’est dans cette ville qu’est née mon idylle avec le vin. « La ville de mon premier amour » en quelque sorte…Ah nostalgie quand tu nous tiens! Mais revenons à nos moutons et au programme de ce week-end bien chargé.

Vendredi: soirée d’accueil pour les premiers arrivants avec déjà quelques belles découvertes en provenance du nord de la Vallée du Rhône (Crozes-Hermitage, Cornas, Condrieu…).

Samedi : rendez-vous à la Maison des Vins pour le démarrage officiel du Vinocamp. Un bel endroit pour accueillir plus d’une centaine de participants : des petits nouveaux, des vieux de la vieille, beaucoup de vignerons et même un « gourou du marketing » et un hérisson géant! Autant vous dire que c’était LE lieu où il fallait être ce jour-là! Après l’habituelle présentation des participants en 3 hashtags, place aux propositions de thématiques pour les 3 sessions d’une heure qui vont rythmer la journée. Le tableau se remplit rapidement pour aboutir aux 11 thèmes suivants :

Les thèmes

Les thèmes

Les troupes se répartissent alors dans les différents ateliers et les discussions s’enchaînent jusqu’au milieu de l’après-midi, entrecoupées par une pause déjeuner ensoleillée. Pendant les ateliers, ça participe, ça débat, ça rigole, ça tweete (bien pratique pour suivre virtuellement les ateliers auxquels on a dû renoncer), et entre chaque session, les participants se retrouvent pour un résumé rapide, effectué par un volontaire de chaque atelier, des échanges qui viennent d’avoir lieu.

A peine les sessions terminées, on ne perd pas le rythme puisque vient l’heure du Live Tasting. L’occasion de découvrir un nombre incalculable de vins, du Rhône bien sûr, mais aussi de Loire, de Savoie, de Champagne…Bien sûr on a envie de tout goûter et de passer des heures à discuter avec ces vigneron(ne)s souriant(e)s et passionné(e)s qui nous parlent tellement bien de leurs vins. Mais voilà, ce coup-ci, il y avait tellement de vins à déguster qu’il a fallu trouver une astuce pour satisfaire tout le monde : le BottleSwap. Un super concept qui permet d’échanger avec un autre participant la bouteille qu’on a apportée (car amener une bouteille à faire découvrir fait partie des traditions du Vinocamp). L’idée étant ensuite de partager son avis post dégustation avec le hashtag #bottleswap. Bref, avec un excellent moyen de faire des découvertes, de rencontrer de nouvelles personnes et de prolonger ce moment de convivialité.

S’en suit un jeu de piste en équipes dans les rues d’Avignon, un polar entre les mains. Jeu qui nous emmène en début de soirée au Grenier à sel pour une soirée aux accents jazzy. Au programme de nouvelles découvertes, avec notamment les vins du Massif d’Uchaux, une jolie appellation des Côtes du Rhône dont je reparlerai sûrement bientôt car j’ai été séduite par plusieurs des vins dégustés.

Dimanche : la traditionnelle visite nous emmène au pied des dentelles de Montmirail. D’abord à Vacqueyras avec 2 vignerons en biodynamie, puis sur les hauteurs de Gigondas en présence notamment du célèbre géologue Georges Truc, pour finir à Beaumes-de-Venise pour un déjeuner et de nouvelles dégustations autour de ces 3 appellations.
Appellations dont je parlerai dans un prochain billet car le salon Découvertes en Vallée du Rhône, qui avait lieu après le Vinocamp, m’a donné l’occasion d’assister à d’intéressantes Master Classes.

En résumé, un weekend placé sous le signe de la bonne humeur, des belles rencontres et des jolies découvertes!

C’est tout, pour aujourd’hui.
La suite de mon escapade en Vallée du Rhône dans les prochains billets!

Visite à Vacqueyras

Visite à Vacqueyras

Visite sur les hauteurs de Gigondas

Visite à Gigondas

© Very Wine Trip 2012-2013 – Tous droits réservés

Publicités

3 réflexions sur “Vinocamp Rhône, dans les coulisses du conclave des passionnés du vin et du web

  1. Pingback: (Re)Découvertes en Vallée du Rhône | Very Wine Trip

  2. Pingback: Revue du Web | Pearltrees

  3. Pingback: Grande revue du Web du grand #vinocamp chez @VinsRhone | VinoCamp France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s